Poules

Les poules #1 : pourquoi avoir des poules?

Vous me posez souvent des questions sur nos poules et je me disais qu’un petit article que plusieurs articles sur ces gentilles dames seraient bien accueillis. Voici donc le premier d’une longue série de billet sur les poules. Je ne me veux pas « donneuse de leçon » mais plutôt « donneuse de conseils » pour bien démarrer un poulailler. Conseils que j’aurais aimé avoir lors de mon lancement dans les cocottes.
Nous avons des poules depuis 2010 et actuellement nous avons 8 cocottes. Cela fait 6 ans de cocotte attitude et d’expérience que je souhaite aujourd’hui vous partager.
Aujourd’hui je vais vous parler du choix d’avoir (ou pas) des poules.
Alors pourquoi avoir des poules? 
– Pour avoir des œufs frais de poules nourries par nos soins. De l’œuf à l’assiette, nous savons ce que nous leur donnons à manger et cela se voit dans la consistance et le goût de l’œuf. La coquille est plus épaisse et le jaune vire à l’orange. Le goût est aussi différent, meilleur je dirais. Une poule commence à pondre vers 6 mois ou plus. Nos poules pondent je pense 150 à 200 œufs par an par poule. Elles font une pause en hiver. Chez nous, la ponte démarre vers fin février/début mars et s’arrête en novembre. La quantité d’œufs par an est déterminé par la race, l’habitat et la nourriture. Une poule peut vivre 15 ans et sa ponte baisse à partir de 3 ans. Nous avons fait le choix de garder nos « vieilles » poules.

–  Pour réduire vos déchets car une poule est capable d’ingurgiter 150 kg de restes alimentaires par an (pour info, en France, nous estimons à 70kg de déchets organiques produits par habitant en un an).  

  

– Pour animer le jardin, les petits et les grands. C’est un vrai plaisir de les voir gambader dans le jardin ou dans l’enclos. Les enfants apprennent à s’en occuper, à les nourrir et à ramasser les œufs. Je pense que c’est un des premiers mots de Loup : « cocotte ». Pour lui aller au jardin c’est aller s’occuper des « cocottes ».
– Pour les manger (ce n’est pas notre cas, pas capable de les zigouiller… ) mais je comprends ceux qui le font. Nous avons choisi d’avoir des poules uniquement pour les œufs et elles nous le rendent aux centuples. 
– Pour créer du lien social car avoir des poules c’est une façon d’entrer en relation avec les gens 😉 nous faisons connaissances avec des éleveurs passionnés, avec les voisins car nous faisons du troc : restes alimentaires contre œufs frais plein de cacas (hein Marie?).
Pourquoi ne pas avoir de poules? 

– Parce que cela prend du temps : nettoyer le poulailler, les nourrir chaque jour, organiser le départ en vacances, les soigner lorsqu’elles sont malades.
– Parce qu’il faut en adopter au moins 2, la poule est un animal grégaire qui s’ennuie à mourir toute seule. 
– Parce qu’il faut leur acheter des graines car les restes alimentaires ne suffissent pas. Acheter aussi des produits anti parasitaires et vétérinaires.
– Parce qu’il faut les soigner. Parce que oui les poules sont comme tout être vivant: elles tombent
malades, ont des parasites, ont des tracasseries et c’est normal.
– Parce que si vous les laissez libres elles gratteront tout sur leurs passages, vous les voyez vos beaux plants de salades hein? 
– Parce que cela peut occasionner des problèmes de voisinages surtout si vous optez pour un coq… 

En tout cas, nous sommes toujours aussi contents d’avoir des poules 😉

N’hésitez pas à me faire part de vos expériences et à me poser vos questions en commentaires pour les prochains articles. Je pense faire pour les prochains : le choix des races, la nourriture, le poulailler et l’espace, les soins…

7 Commentaires

  1. debobrico

    9 mai 2016 at 09:02

    Super cet article!! Tu prends des risques en es laissant trainer vers tes plants de fraises!! Nous avons des poules depuis seulement 1 mois, mais j'ai fait un petit bilan sur le blog la semaine dernière si ça t'interesse ou intéresse tes lectrices d'avoir un deuxième point de vue: https://debobrico.com/2016/05/04/colette-ginette-et-monette-nos-poulettes/
    Pour l'instant nous en sommes ravis.
    Il parait qu'il n'y a pas grand chose à manger sur une pondeuse, c'est notre argument pour justifier qu'on arrivera pas à les tuer pour les manger, ais c'est une vraie question quand quand elles ne pondent plus elles sont moins "rentables". Et tu as oublié un dernier point positif: leurs caca fait un super engrais!

    1. Bonjourtangerine

      11 mai 2016 at 19:28

      Ahhh mais oui j'avais oublié le caca 😉 je vais le rajouter héhé. Merci pour l'idée. Elles sont surtout l'hiver en liberté et l'été sous surveillance 😉 héhé parce que les salades, les fraises, l'oseille ! elles adorent!

  2. Sphysch

    9 mai 2016 at 09:43

    Nous avons 3 cocottes depuis 1 an et c'est sans regret! On s'attache vite à ces poulettes et c'est vraiment génial d'avoir de bons oeufs frais tous les jours.
    J'ai hâte de lire tes autres articles.

    1. Bonjourtangerine

      11 mai 2016 at 19:29

      Félicitations pour vos acquisitions c'est vraiment chouette les poulettes 😉

  3. Céline

    10 mai 2016 at 12:24

    Oh je suis heureuse que tu écrives un article sur tes cocottes! J'aime tellement les poules et je rêve d'avoir un poulailler (mais impossible pour le moment en étant locataires), merci pour ces précieux conseils. C'est vrai qu'on ne pense pas forcément au budget, par exemple si elles tombent malades, c'est vraiment à prévoir. Elles ont l'air tellement heureuses, toutes en train de se prélasser ha ha!! Et Loup doit beaucoup les aimer. ^^
    C'est agréable aussi de lire que tu gardes les poules "à la retraite", elles ont donc une belle vie chez vous.
    Hâte de lire les futurs articles sur ce sujet, alors là tu me passionnes (je pense que tu as également de très jolis canards pompons). 😉

    1. Bonjourtangerine

      11 mai 2016 at 19:31

      Merci Céline 😉 au début quand nous avons eu nos poules nous ne voyons pas les mauvais cotés et nous avons eu quelques douches froides en véto et décés aussi ! Loup les adore c'est vrai. Et oui les retraités font de vieux os chez nous et meurent de leur belle mort héhé. Les canard malheureusement c'est très cracra, ça fait de la boue partout et nous les avons donné à une ferme pédagogique et ont maintenant un bassin pour eux!

  4. Fanzedwarf

    18 mai 2016 at 06:51

    Arfff… les poules… nous aussi on aurait pu en faire un roman, avec toutes les péripéties qu'on a connues! C'est vrai oui le caca plein d'azote pour le potager (miam, les légumes à la crotte de poule 🙂 )mais qu'est-ce qu'on rigole avec elles, on dirait des gamins quand tu vas les nourrir et que forcément elles veulent toutes ce que la première a eu. On en a 2 rousses, une Marans et une "dridri" (on connait pas la race exacte mais c'est une jolie petite poule, très intelligente mais sacrément chiante, quasi sauvage, qui fait de tous petits oeufs blancs). D'ailleurs quand tu parles des poules grégaires, c'est comme ça qu'on a fini par récupérer Mini Poule. C'était la terreur du jardin en mode commando, qui ne se laissait pas approcher, un Attila miniature. Et quand on a eu les autres, carrément tranquilles, habituées au poulailler, on les a sorties, elle les a vu, est arrivée direct, leur a mis la misère (pauvres poulettes traumatisées) et finalement elle les a suivies. Donc même si madame s'est construit son nid à part, maintenant elle ne nous embête plus et on trouve ses oeufs!

Laisser un commentaire