Où trouver des vêtements sains et naturels pour enfants?

Avec la naissance de Loup, j’ai découvert le monde de l’habillement pour enfant. Je dis « je » car c’est principalement moi qui m’occupe des habits. Comme beaucoup d’entre nous, il m’est souvent arrivé d’acheter des pièces chez H&M ou Zara ou Kiabi pour ne citer qu’eux. Mais lorsque je m’attardais sur les étiquettes, les mêmes pays revenaient souvent: Chine, Turquie, Inde, Pakistan, Bangladesh… Des destinations attrayantes pour voyager mais pas pour s’habiller…

C’est en lisant les articles de Merci Raoul et de Minuscule infini que j’ai de plus en plus prise conscience de l’importance de nos achats et de l’impact qu’ils avaient sur Loup et l’environnement. Merci les filles!

L’industrie textile : un bilan plus que mauvais

Entre le traitement des déchets relatif à la production de vêtements, l’eau utilisée, les produits de teinture et le transport, l’industrie textile est l’une des plus polluante au monde.  Tout ça on le sait depuis longtemps, c’est pour ça que j’aime les chiffres et les données, ils m’impactent bien plus que les longues phrases. L’industrie du textile est responsable de 17 à 20 % de la pollution de l’eau dans le monde (70% en chine). Depuis le 1er janvier 2018, les industriels ont utilisé 1300 000 000 000 litres d’eau pour teindre les tissus. Fou!

A cela s’ajoute des tonnes de produits chimiques utilisés et trop rarement dépollués qui repartent dans les cours d’eau. Ainsi on retrouve de jolis noms dans les eaux aux abord des usines: manganèse, alkyl phénol, cadmium, chrome, mercure, plomb et cuivre qui impactent les nappes phréatiques utilisées pour l’eau potable. D’ailleurs, derrière l’industrie du textile se cachent malheureusement des conditions sociales et sanitaires dégradées pour les ouvriers : salaires misérables, conditions de travail déplorables voir dangereuses et expositions aux produits chimiques. Et je ne parle pas de l’impact de la production de fibre comme le coton en terme de pesticide, eau, OGM et appauvrissements des sols.

Et à la fin de la chaîne, il y a nous. De récentes études ont démontré la présence de produits toxiques provenant des encres, des traitements et engrais : métaux lourds, pesticides, phtalates, benzène, colorants allergisants… sur NOTRE peau. C’est un mal transparent car il ne se voit pas.

Mais des alternatives existent !

Heureusement, de nombreux fabricants sortent des sentiers battus. Labels, certifications, normes émergent et nous aident nous les consommateurs ou plutôt consom’acteurs à acheter des vêtements plus sains, plus équitables et plus naturels.

Voici les principaux labels que je privilégie lors de l’achat et qui garantissent des vêtements responsables écologiquement et humainement:

GOTS : (Global Organic Textile Standard) C’est la référence mondiale des textiles biologiques. Le label GOTS garanti un coton sans engrais et sans pesticides. Pour la composition, il y a 2 mentions GOTS « biologique » (produit contient au moins 95 % de fibres biologiques certifiées) et « composé de fibres biologiques » (au moins 70 %). Les intrants chimiques utilisés, comme les colorants et adjuvants doivent être conformes à un certain nombre de critères environnementaux et toxicologiques. Les systèmes de production et de transformation doivent également être conformes aux règles environnementales. Une installation de traitement des eaux usées fonctionnelle est obligatoire pour toute unité de traitement humide utilisée et tous les industriels doivent se conformer à un certain nombre de critères sociaux (respect des droits des salariés, liberté syndicale, pas de travail des enfants, pas de travail forcé, sécurité du travail, salaires décents, etc.) définis par les conventions de l’Organisation internationale du travail (OIT). C’est celui que je privilégie le plus.

 

 

  • OEKO-TEX 100 qui garantit l’absence dans les vêtements de substances dangereuses pour la santé et la peau du consommateur (métaux lourds, pesticides, phtalates, benzène, colorants allergisants…). Les vêtements certifiés portent la mention « Confiance textile ». Attention ! Comme me l’a dit une lectrice, OEKO TEX ne garantit pas l’absence de produits chimiques nocifs mais leur présence maximale en deçà des normes légales.

  • OEKO-TEX 100 plus : Les produits sont certifiés Oeko-Tex 100plus s’ils répondent à la fois aux critères de l’Oeko-Tex 100 et de l’Oeko-Tex 1000. Il certifie l’absence de substances dangereuses pour la santé, mais aussi le respect de l’environnement. De bonnes conditions sociales lors de la production sont aussi garanties. C’est le produit fini qui est testé et non pas la fabrication des matières premières. Ce label est progressivement remplacé par « Made in Green ».

  • MADE IN GREEN: Oeko-Tex a également créé un label, Made in Green, qui permet de tracer le produit certifié : le ou les pays dans lequel il a été fabriqué, les différentes étapes de production… Il tient compte de critères environnementaux, comme l’OEKO-TEX 100, mais aussi sociaux (conditions de travail).

 

Moins de vêtements, plus de qualité

Aujourd’hui, je suis persuadée que nous votons aussi par nos achats et notre façon de consommer. Grâce à internet, nous avons un éventail de boutiques ou de vides dressing proposant des vêtements labellisés ou de seconde main pour enfant.

Coté prix, je suis entièrement d’accord que nous passons du simple au triple pour n’importe quelle pièce mais avec le temps, je me suis rendue compte que cela changeait ma façon de consommer. Avant j’achetais beaucoup car « pas cher », maintenant je préfère la qualité à la quantité et mon budget ne s’est pas envolé. Le dressing de Loup a considérablement diminué: moins d’affaires et des pièces qui ont une durée de vie supérieure à la moyenne.

Ainsi, nous avons appris à garder des vêtements plus longtemps pour un âge très salissant! Les tissus sont de qualité et se déforment très peu. Pour vous dire, Loup possède un haut en laine/soie Cosalina et il le porte depuis 9 mois. Les vêtements en laine notamment se lavent uniquement s’ils sont vraiment sales sinon un petit passage dehors pour les aérer et ils ressortent tout propres.

Où trouver des vêtements sains et naturels pour enfants?

Voici donc mes boutiques chouchous, j’ai déjà testé les 7 premières :

Mini Scandinave : Julie vous propose anoraks et vêtements en laine pour enfants et bébés, de la naissance au 6 ans. Basé en France

Fool de Wool : un webshop de vêtements en laine mérinos pour les enfants de 0 à 10 ans. Basé en Belgique.

Duns Sweden: des vêtements GOTS en coton bio unisexe et colorés.

Veja : des baskets écologiques, équitables, fabriquées avec des matières premières issues de l’agriculture biologique et agro-écologique, sans produits chimiques ou procédés polluants (foncez! Et dites stop aux Stan Smith!).

La queue du chat: vêtements en coton bio, confortables et équitables.

Mamoulia : boutique des vêtements bio pour bébé et enfant, en laine mérinos, en coton bio ou en chanvre écologique. Basée en France.

Elo is Bio : Des vêtements bio, sans produits toxiques, fabriqués en France et Europe.

Serendipity : des vêtements GOTS pour toute la famille. Basé au Danemark.

Maman Owl : une boutique de vêtements biologiques et naturels pour les bébés, enfants et adultes. Basé en Angleterre.

Risu-Risu :  coton est bio, certifié Gots ou produit en France, la teinture est écologique et réalisée en France, la production se fait en France ou en Espagne dans de petits ateliers de confection. De 0 à 8 ans.

Poudre organic : Des petits habits made in Europe et avec du coton bio!

Vert baudet : et oui la marque propose de nombreux vêtements Oeko-Tex Standard 100.

Liliotte : des vêtements et accessoires pour bébé et enfant confectionnés en coton biologique certifié GOTS, et allant du 3 mois au 12 ans + une collection pour femmes.

Petit Gang : Vêtements pour enfants en lin ou en coton GOTS fabriqués au Portugal.

Les Pépites de Laskhmi : Vêtements colorés GOTS ou Okeo tex fabriqués en France. Il y a même des tenues pour les mamans raccords !

 

Ma sélection

Et la voici, la voilà ma sélection principalement pour garçon de 3 ans (cliquez sur les images pour être redirigé vers la page du produit):

 

D’autres alternatives: le seconde main, le fait main ou le fait-maison

Depuis plusieurs années, de nombreuses plateformes de seconde main voient le jour et proposent la revente de vêtements d’occasion portés en bon état. Vous trouverez par exemple chez By Bambou ou Vinted ou Il était plusieurs fois: des vêtements de marque green à bas prix!

Ensuite, de nombreux créateurs proposent des vêtements fait mains avec des tissus labellisés comme par exemple sur la plateforme Etsy : Petit Bandit ou Zélie The Cat ou Bazu Orgarnic ou Thie fandbandit kids.

Puis le fait-maison en couture ou tricot. Le boom du fait-main de ces dernières années a fait que l’offre de patrons, tutoriels et fournitures a explosé! Maintenant, nous trouvons facilement des tissus certifiés bio pour tous les gouts. Je pense par exemple à Fil Etik, Cousu Bio, Mamzelle FourmiLa Panda Love Fabrics ou Motif Personnel.

 

Voici pour mes bonnes adresse 😉 n’hésitez pas à me laisser un petit message pour réagir 😉

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • hyper inspirant.
    Je me sens concernée pourtant je reste une mauvaise élève côté fringues car je me fournis en grandes enseignes.
    J’essaye de par contre de consommer moins et d’occas

    • Mais tu es encore là toi! lol. Merci Debo! On l’a tous été et moi la première 😉 et les grandes enseignes font aussi tout ce qu’il faut pour nous faire acheter. Je suis toujours hyper tentée lorsque je fais les magasins et du coup je ne les fais plus lol (solution extrême!). Là j’ai refait la garde robe de Loup sur Vinted, ça demande du temps mais j’ai fait des bonnes affaires. Bonne fin de grossesse! Bisous!

  • Après 5 ans d’assiduité à vouloir faire mieux, j’avoue être en échec avec les vêtements ces derniers mois :(( Déjà pour les plus de 6 ans il n’y a quasiment rien ! Et quand il y a, ce n’est pas notre style, et je trouve que c’est important de respecter son identité. Idem pour moi, j’achète souvent des fringues parce qu’elles ont tous les critères green qu’il faut mais elles ne me plaisent guère…Et l’occas quel casse tête…je suis grande et les tailles L ça ne court pas les rues. Bref j’ai foi en l’avenir et en la diversité de l’offre qui me simplifiera la vie !!

    • Céline, franchement je t’admire : 5 ans !! C’est génial ! C’est grâce aussi à toi que je me suis mise au seconde main 😉 tu m’as bien motivée! Zut quand même pour l’offre des grands! et je te comprends complétement ça doit être un casse tête !

  • Bonjour
    Je suis ravie de ce post et j’utilise déjà une partie de ces marques/boutiques. Je suis complètement d’accord avec la longévité de certains vêtements et la moindre quantité. Les cosilana il faut faire attention, ils rétrécissent facilement mais j’adore. Duns, c’est les meilleurs t-shirts du monde pour moi et mes filles adorent leurs robes et t-shirts autant pour les motifs que pour le confort et ils sont indeformables et les couleurs ne passent pas.
    En revanche j’ai vu que oeko-tex ne garantit pas l’absence de produits chimiques nocifs mais leur présence maximale en deçà des normes légales ce qui n’est pas du tout la même chose donc je me méfie.
    En fait maison, tricot il y a des qualités Gots chez bcgarn, plassard en a une référence aussi, tissu lillestoff chez lulu la luciole pour le jersey et sinon, les trouvailles d’Amandine, du tissu certifié gots et fabriqué en France, vraiment y a pas mieux.

    • Merci Mystelle pour ton retour. Et bien tu vois tu me l’apprends que oeko-tex ne garantit pas l’absence… Zut! Du coup mieux vaut se mixer sur le GOTS ! Merci pour les adresses, je vais les ajouter au fur et à mesure dans ma liste! Je suis bien d’accord pour Duns, j’avais testé body et tee shirt et la qualité est vraiment top! Là je viens de faire un tee shirt pour Loup avec du tissu gots 😉 Merci à toi et belle continuation!

  • Super !!
    Si tout le monde reagissait comme vous ce serait top pour la sante, l environnement et le travail made in France !
    Pour ma part je suis une mamie ( qui est venue apprendre a faire des corbeilles en crochet a votre atelier)
    Je couds et tricote bcp pour mes petits enfants
    J utilise bcp de tissus certifies oeko tex dans la mesure du possible ou certains tissus de creatrices Francaises que j ai rencontrees au salon MC a Paris
    J ai egalement fait des lingettes avec eponge bambou bio ( zero dechets) pour moi meme mes amies
    Les bebes des amies de mes enfants etc etc…
    Voili voila tout cela pour vous dire que j approuve bcp votre message
    Bonne continuation
    Myriam Blasutti

    • Coucou Myriam, je me souviens très bien de toi! Comment vas tu? Merci pour ton message! Je suis tellement enthousiaste quand je lis tout ce que tu fais! Bravo ! Car desfois il y a de quoi perdre sa motivation à faire tout ça… ! Belle continuation et au plaisir!

      • coucou Charlotte

        je vais bien merci
        ma motivation ???? je la puise ou ??? je ne sais pas c’est une passion … j’étais tellement frustrée lorsque je travaillais, que maintenant je rattrape peut être le temps  » perdu  »
        a bientôt j’espère et bonne continuation à toi également

  • Merci pour les bonnes adresses et toutes ces infos ! Je fais attention depuis la naissance de mon petit garçon à ce qu’il porte et à ce que nous aussi, les adultes, nous portons et la manière dont on consomme en général. Pas facile de s’y retrouver, de sortir des grandes chaînes à porter de mains etc.
    Je suis tombée récemment sur un projet de deux filles qui s’appelle « Tisseuses d’idées ». Elles veulent partager les belles initiatives textiles à la façon du film Demain et ont prévu un voyage à travers le monde pour rencontrer ces gens. Je suis ça avec beaucoup de plaisir ( j’aurai voulu avoir cette optimisme en sortant de mes études de textile…). Je me dis que cela peut t’intéresser.

  • Super cet article , je connaissais déjà quelques marques mais je vais noter les autres (j’ai encore trop l’habitude d’acheter au coup de coeur, et nos armoires débordent un peu trop de vêtements mêmes si j’achete Beaucoup de seconde main.)

    Amélie (@haroldetmaud)

  • Merci pour cet article intéressant et ces bonnes adresses ! Depuis quelques années j’achète de moins en moins de vêtements. Ceux que j’ai déjà me plaisent encore et sont tous en très bon état. Le peu de fois où j’entre dans un magasin de prêt-à-porter je réfléchis looongtemps à si ça vaut le coup de l’acheter / si je vais le mettre beaucoup. Puis c’est vrai que le fait-maison aide beaucoup à changer notre consommation là-dessus ! (J’ai moult en-cours de hauts au crochet et encore plus de projets sur ma to-do list !) En tout cas, je note ces bonnes adresses pour la prochaine fois que je devrais m’acheter un vêtement. 🙂

    • Merci Ghexia pour ton message et ton expérience. La liste d’envies marche bien aussi : tu notes ce dont tu as envie/besoin et tu laisses décanter un peu 😉 Ici aussi beaucoup d’encours et de fait main lol ! Bon crochet !