Avec mes mains, Bouillotte, Green Life

La bouillotte en graines de lin : votre meilleure amie en hiver comme en été!

Cela fait quelques années déjà que je confectionne des bouillottes en graines de lin. Au commencement, il y a eu ce coup de froid et cette fameuse bouillotte en caoutchouc trop chaude pour être appliquée, il devait bien exister une bouillotte facile à chauffer et douce? Après avoir fait un essai avec les noyaux de cerise de l’arbre de la famille, je n’étais pas convaincue. Et puis il y a eu ce champs de lin dans notre belle campagne de ch’nord, oh oui des graines de lin!? Pourquoi pas dans une bouillotte? Les bouillottes en graines de lin se faisaient déjà à l’époque, j’y ai rajouté ma petite touche et surtout la housse déhoussable.

Les bienfaits des graines de lin

Outre le fait qu’elles soient très bonnes pour la santé en les consommant, les graines de lin sont riches en huile. C’est cette huile qui a le pouvoir de capturer la chaleur et la diffuser longtemps lorsqu’elle est chauffée. Elles sont connues pour avoir des propriétés antalgiques, apaisantes et décontractantes.

Une utilité à chaud comme à froid pour plusieurs heures de réconfort

Mes bouillottes en graines de lin s’utilisent à chaud comme à froid. Leurs dimensions sont idéales pour une application sur les zones sensibles. Tel un coussin chauffant, elles sont très malléables et épousent parfaitement la zone sur laquelle elles sont appliquées.

A chaud (thermothérapie), la bouillotte apaise et soulage les douleurs cervicales, les épaules, le ventre, les genoux et toutes autres articulations, mais aussi les douleurs liées aux règles. Elle décontracte et réchauffe les muscles, les pieds et peut être appliquée sur des parties du corps sensibles, endoloris, ou simplement pour vous réchauffer. Elle favorise également la production de lait pendant l’allaitement et soulage les coliques des bébés*.

A froid (cryothérapie), vous obtiendrez au contraire un effet bien frais mais non agressif sur les ecchymoses, maux de ventre, inflammations, migraines, entorses, jambes lourdes… ou pour tout simplement se rafraichir pendant un long trajet en voiture. Elle soulage aussi les seins douloureux ou les engorgements pendant l’allaitement.

Avec des huiles essentielles (aromathérapie) : vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles sur votre bouillotte. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre naturopathe.

La composition de la bouillotte:

Mes bouillottes pour l’instant existent en 2 tailles: une grande qui mesure 40 cm sur 20 cm et une mini qui mesure 10 cm sur 20 cm. Chaque bouillotte est composée :

  • un coussin bouillotte contenant les graines de lin mesurant. Les graines sont réparties dans 2 ou 5 compartiments leur permettant d’être disposées uniformément. Ce coussin est réalisé dans un tissu 100 % lin, naturel, non teint et fabriqué dans le nord de la France. Les graines de lin proviennent des Flandres (achetées directement chez un producteur soucieux de la qualité de ses graines).
  • une housse de votre choix amovible et lavable adaptée à la bouillotte, en coton ou en lin, elle est très pratique lorsque la bouillotte est tâchée. Elle passe en machine à 40°C.
  • Une notice d’utilisation complète pour mettre en route votre bouillotte et pour une utilisation quotidienne. Imprimée sur du papier 100% recyclé.

Comment se chauffent-elles ? se refroidissent-elles?

Elles se chauffent avec leur housse quelques minutes au micro-ondes mais aussi au four, sur le poêle à bois ou un radiateur**. Ensuite, elles diffusent doucement pendant plusieurs heures la chaleur captée. Contre vous la bouillotte restera tiède. Dans le lit par exemple le matin elle est encore tiède car elle capte la chaleur de votre corps. A l’inverse, placée dans le réfrigérateur ou le congélateur, elle devient une compresses rafraichissante non agressive.

Pour « mettre en route » votre bouillotte, chauffez-la progressivement (si vous utilisez un four à micro-ondes : d’abord 30 secondes puis 1 minute puis 1 minute 30 puis 2 minutes à 800 W maximum). Une légère humidité va apparaitre, c’est tout à fait normal. Ensuite, pour votre usage quotidien, vous pouvez chauffer votre bouillotte :

  • au four à micro-ondes pendant 2 min maximum à 800W maximum
  • sur un radiateur**
  • au four traditionnel emballée dans une serviette pendant 15 minutes à 150°C.
  • Personnellement nous la mettons aussi sur le poêle à bois sur une grille (grille du four pour ne pas être en contact direct avec la fonte).

Veillez surtout à toujours surveiller la chauffe de votre bouillotte. Si vous trouvez que votre bouillotte devient très sèche, humidifiez-la avant la chauffe à l’aide d’un spray avec de l’eau. Vous pouvez aussi mettre en verre d’eau dans le micro-ondes ou le four pendant la chauffe.

Pour l’utiliser à froid, placez votre bouillotte dans un sac plastique au congélateur ou au réfrigérateur. A la maison, nous avons toujours une bouillotte placée dans le congélateur au cas où 😉 .

Privilégier la qualité et les matières naturelles

Habitant le Nord où la culture du lin est très présente, j’ai choisi avec le plus grand soin les matériaux de votre bouillotte. Le lin pousse dans les belles plaines du Nord sans irrigation ni solvants ni engrais et ne génère aucun déchet. Ces jolies fleurs bleues sont magnifiques en été.

A retrouver dans la boutique par ici.

* ne convient pas aux enfants de moins de 36 mois, toujours utiliser par un adulte responsable
** toujours surveiller la chauffe de votre bouillotte, ne pas placer sur un radiateur électrique ou bain d’huile

6 Commentaires

  1. Suzie Pinson

    5 décembre 2017 at 10:57

    Hello!
    Juste une petite question! J’avais (j’ai toujours certainement quelque part!) une bouillotte aux noyaux de cerise qui ne m’a pas convaincue non plus. Pour la chauffer, il fallait l’humidifier (un peu galère, car il faut être équipé d’un brumisateur…) puis la passer au micro-ondes. Au final, elle était chaude mais restée humide, ce qui n’était pas forcément agréable. Sans l’humidifier, elle prenait vite une forte odeur de brulé, désagréable et surtout un peu flippante! Voici ma question (enfin!), est-ce qu’il faut aussi humidifier les bouillottes aux graines de lin (pour les chauffer au micro-onde)? Merci pour ta réponse!

    1. Charlotte

      5 décembre 2017 at 12:05

      Merci Suzie pour ton commentaire. Les noyaux de cerise sont très gros c’est vrai que l’on a pas cette finesse en application comme la graines de lin. Par rapport à l’humidification, je conseille juste de vaporiser de l’eau de temps en temps lorsque l’on trouve que les graines sont très sèches. D’autres préconisent de mettre un verre d’eau en même temps que la bouillotte au micro-ondes. Je trouve cette technique facilement faisable. Ici j’ai la même bouillotte depuis 6 ans et je trouve qu’elle commence à s’assécher un peu, aux prochaines chauffes je mettrai certainement le verre d’eau. Donc en résumé: pas besoin d’humidifier au quotidien seulement lorsque l’on trouve que la bouillotte s’assèche 😉

      1. Suzie Pinson

        5 décembre 2017 at 14:54

        Merci pour ta réponse! Je vais donc peut-être me laisser tenter!

        1. Charlotte

          5 décembre 2017 at 15:09

          Avec plaisir, n’hésite pas si tu as d’autres questions 😉

  2. Margaux

    10 décembre 2017 at 13:09

    Bonjour,
    Une question pratique : faut-il enlever la housse pour chauffer la bouillotte au micro-ondes ?

    1. Charlotte

      11 décembre 2017 at 10:24

      Bonjour Margaux, non il ne fait pas déhousser la bouillotte pour la faire chauffer 🙂

Laisser un commentaire