La pilea peperomioide: l’entretenir, la chouchouter et la bouturer!

C’est une star des réseaux sociaux et la plante la plus instragrammable du monde 😉 je vous présente : la pilea peperomioide tadam! Vous me questionnez souvent par rapport à son entretien ou au bouturage. Même si le sujet a été traité mainte et mainte fois, voici un article pour entretenir, chouchouter et bouturer votre pilea.

Ma première bouture de pilea m’a été offerte par ma belle-mère en 2013! D’après l’histoire que j’ai lu, la pilea peperomioide serait arrivée en 1943 en Norvège par un missionnaire d’où son surnom de plante du missionnaire. Voici la taille de ma petite bouture il y a 5 ans et maintenant du haut de ces 80 cm! Dingue! non?

Origines de la pilea peperomioide

Commençons par le commencement, la pilea est une Urticaceae originaire du sud-ouest de la chine . A mon avis, dans son milieu naturel c’est une invasive tellement elle se multiplie! Elle a plusieurs petits noms comme plante à monnaie chinoise, pancake plant ou plante du missionnaire.

entretenir entretien une pilea (6)

Place, arrosage et entretien de la pilea peperomioide

La pilea peperomioide adore la lumière et même le soleil direct (mais qu’une partie de la journée). Vous pouvez donc la placer sur un rebord de fenêtre donnant sur l’est ou l’ouest, je déconseille le plein sud car l’été votre pilea va souffrir. Elle aime aussi les coins chauds de la maison comme la cuisine ou la salle de bain. Pensez à tourner le pot de temps en temps pour équilibrer ses feuilles qui ont tendance à chercher la lumière. C’est une plante qui fleurit mais je n’ai jamais eu la chance de le voir. Niveau température, la pilea peperomioide aime les températures au dessus de 12 degrés, en dessous elle va mourir.

entretenir entretien une pilea (6)

Vous l’arroserez 1 à 2 fois par semaine en laissant sécher le terreau entre 2. Pour vérifier l’humidité du terreau, n’hésitez pas à toucher la terre. En été, elle demandera plus d’eau qu’en hiver. En tout cas, une chose est sûre : elle déteste l’eau stagnante dans sa soucoupe et l’excès d’eau. Résultat : ses feuilles inférieures deviennent noires aux extrémités puis tombent. Vous pouvez le voir sur les photos : trop d’eau en hiver.

La pilea pousse très vite si vous lui offrez de bonnes conditions, elle a une croissance verticale mais s’affaisse rapidement avec le poids des feuilles et de la tige. Vous avez le choix entre la guider avec un tuteur ou bien la laisser retomber. A la maison, j’ai fait les 2 et je préfère la laisser retomber ;). En poussant, votre pilea va se dégarnir à la base comme un petit arbre, c’est normal. Si vous n’aimez pas, laissez pousser un rejet à la base, il comblera le vide. Si vous la laissez retomber, faites attention au poids de la plante qui peut faire basculer le pot. Pour éviter la chute (vous allez pleurer c’est sur!), placez dans le pot des galets ou laissez pousser un rejet qui équilibrera le tout.

Le terreau pour plantes vertes correspond bien à ses besoins. Tous les ans, j’enfonce dans le terreau un bâtonnet d’engrais pour plantes d’intérieur. Le rempotage n’est pas systématique chaque année. A la maison, je rempote uniquement les boutures jusqu’à un pot définitif de 18 à 20 cm de diamètre. Les pots en terre cuite sont pour moi les meilleurs, ils drainent parfaitement l’eau vers une soucoupe et régule l’hygrométrie de la terre. Pour les plantes adultes, comme ma grande pilea de 80 cm, chaque année, je remets quelques centimètres de terreau au dessus.

Comment bouturer une pilea peperomioide?

Pour bouturer la pilea peperomioide c’est un jeu d’enfant! La multiplication de la pilea peperomioide se fait de différentes manières : à partir des rejets au pied de la tige ou d’une feuille (mais toutes mes expériences se sont soldées par des échecs).

Le plus facile est de prélever les rejets qui apparaissent au bout de quelques mois à la base de la tige. Les rejets proviennent des bourgeons ou des racines de la pilea peperomioide, regardez sur cette photo ci-dessus par où une racine est passée !

Pour les prélever, il vous suffit d’attendre que le rejet possède 3 à 4 feuilles. Puis, avec un couteau, vous allez couper le rejet à 2 cm de la surface du terreau pour avoir le maximum de racines. Pour finir, vous allez le placer soit dans un verre d’eau soit directement en terre en veillant à bien l’arroser et à l’exposer à la lumière. Pour le rempoter, utilisez un terreau spécial plantes d’intérieur et installez le rejet dans un petit pot en terre bien exposé également.

Au vue de ces nombreuses boutures, la pilea est une plante de l’amitié ;). En 1 an ici, j’ai à peu prés une trentaines de boutures! Alors je les donne à qui veut. D’ailleurs j’attends les beaux jours pour vous proposer un concours pour gagner des boutures!

Sur les photos suivantes, la bouture est plongée dans l’eau et à la lumière depuis 3 semaines.

Les petits tracas de la pilea

Est-ce normal :

  • qu’elle perde ses feuilles et se dégarnie à la base? Oui, elle pousse verticalement et se déleste de ces feuilles du bas.
  • que ses feuilles du bas tombent plus en hiver? Oui, je pense qu’elle « hiverne » et se déleste des feuilles en trop pour continuer son existence.
  • que ses feuilles du haut tombent? Non, sauf si votre chat qui en est la cause. J’opterai pour un arrosage trop fréquent, laissez séchez la terre entre 2 arrosages.
  • que ses feuilles se recroquevillent? Oui et non, cela se passe surtout en hiver car je pense qu’elle manque de lumière. Un petit tour sur un châssis de fenêtre lui fera le plus grand bien.
  • que ses feuilles se noircissent aux extrémités? Non, c’est un signe d’arrosage trop fréquent. Laissez séchez la terre entre 2 arrosages.
  • que ma bouture ne pousse pas après l’avoir rempotée? Oui, en fait elle pousse mais vous ne le voyez pas! Elle fabrique son système racinaire et ne peux pas faire 2 choses à la fois la pitite ;).  Ensuite, elle s’attaquera à pousser et faire de nouvelles feuilles. Toutefois,j’ai remarqué qu’elles ont besoin de s’acclimater à une nouvelle maison, pièce ou à un changement brutal de température.
  • que les feuilles soient jaunes ou vert pâle? Non, je dirai que c’est un manque de lumière ou un excès d’eau ou un manque d’engrais. A éliminer au fur et à mesure mais pas tout d’un coup 😉 cela lui ferai trop de changement!

Où trouver une pilea peperomioide?

Maintenant, l’offre des pilea peperomioides c’est élargie. Il était très difficile de s’en procurer dans le commerce mais maintenant vous pouvez en trouver chez Truffaut, Karnivores, Prépinière Ezavin ou Kajuard Plantes. Ou en trouver une dans votre entourage ;).

Et vous?

Voilà pour la pilea peperomiode de nos cœurs. Cela vous a plu? Vous avez encore des questions? N’hésitez pas à commenter 😉 J’ai du oublier plein de choses!

Alors, quelle sera la prochaine plante à avoir un article ? Vous me donnez des idées?

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *